Le générateur à Plasma de Mehran Keshe

L’énergie… La force requise pour faire fonctionner toutes nos machines, appareils électroniques, ordinateurs.

Sans énergie, nous serions encore à l’âge de pierre. On a beau dire que c’est l’argent qui mène le monde, que l’argent est synonyme de pouvoir. Mais un regard éclairé sur les activités humaines de notre planète nous indique que c’est l’énergie qui est le trésor le plus convoité. Que ce soit l’or noir, le nucléaire, ou sous une autre forme, les hommes font la guerre pour le contrôle de toute forme d’énergie.

C’est sans nul doute la raison pour laquelle il existe autant de recherche sur le sujet, quantité de recherches sérieuses mais aussi quantité de recherches qu’on pourrait qualifier d’histoires postiches.

Un cas particulier

Prenons l’histoire de Mehran Tavakoli Keshe, physicien d’origine iranienne. Cet inventeur prétend avoir fait d’immenses découvertes scientifiques qui feront basculer l’humanité dans une nouvelle ère de son histoire. A travers la fondation qu’il a créée et qui porte son nom, il entend donner ses connaissances et ses découvertes gratuitement au monde entier. Son but ultime est de réaliser la paix mondiale. Selon les données de sa fondation, il aurait déjà résolu les problèmes du réchauffement climatique, la faim dans le monde, les problèmes d’approvisionnement en eau et surtout, tous nos problèmes énergétique.

Vous dites énergie ? Voilà qui est intéressant.

Mais de quoi s’agit-il ?

Eh bien, le chercheur n’aurait découvert rien de moins que les principes fondamentaux de la gravité. Il proclame que sa découverte va provoquer une avalanche de nouvelles connaissances scientifiques et de nouvelles technologies. Notamment, grâce à sa découverte sur la gravité, il aurait construit une gamme de générateurs baptisés « Magrav », au plasma miniatures, capables de fournir à tous de l’énergie libre et bon marché pour toutes sortes d’applications. Il y aurait X types de générateurs, soit :

  • Production d’énergie (chaleur, électricité)
  • Générateur de champs gravitationnels (transport et déplacement par anti-gravité)
  • Décontamination (Filtre CO2, Filtre à eau)
  • Système de conversion de la matière (création de nouveaux éléments tel que nano particules)
  • Système de soudage atomique

« Pour information, le plasma est en fait le quatrième état de la matière. Solide, liquide, gazeux et ensuite plasma. C’est le genre de matière que l’on retrouve sur le soleil. Le plasma n’existe qu’à très haute température, quand l’énergie est telle qu’elle réussit à arracher des électrons aux atomes. On observe alors une sorte de soupe d’électrons extrêmement actifs qu’on appelle le plasma. Sa température est d’environ 15 millions de degrés Celcius. »

Fantastique ! Mais comment cela fonctionne-t-il ? Il explique que son réacteur fonctionne grâce aux interactions des éléments atomiques et moléculaires dans un environnement rotatif sous vide. En bref, un mini-soleil dans un espace grand comme une boite à chaussure.

Dans la longue liste des choses qu’il espère accomplir, il évoque entre autre : les voyages spatiaux et même les voyages à travers le temps. Il aurait même déjà vendu des billets pour un voyage sur la lune cette année 2016. Il va s’en dire qu’à ce jour, on n’a encore pas vu la concrétisation des technologies promises par sa fondation.

Pour télécharger notre guide illustré pas-à-pas, remplissez simplement ce formulaire :